Pourquoi les matériaux biosourcés ont-ils le vent en poupe ?


Longtemps relégués au profit d’éléments minéraux ou issus de la pétrochimie, les matériaux biosourcés semblent être réappréciés à leur juste valeur. Confort thermique, réduction des émissions polluantes ou encore valorisation des ressources et des savoir-faire locaux : les avantages et les opportunités offerts par les filières du biosourcé ont encore gagné en résonance au cœur de la crise du Covid-19. Proposés en France par des entreprises telles que Biofib’, Steico, ou encore Igloo, ces produits d’origine naturelle sont le plus souvent issus de cultures locales :

· Sylviculture : avec la laine de bois ou le bois d’œuvre ;

· Agriculture : avec la paille ou le chanvre ;

· Recyclage : avec le coton recyclé ou la ouate de cellulose….

Leur part sur le marché de la rénovation et de la construction gagne du terrain chaque année. Et pour cause, les matériaux biosourcés sont les meilleurs alliés de la transition écologique du bâtiment au bénéfice des habitants et de l’environnement.


Avantages directs pour les occupants


En rénovation comme en construction, les matériaux biosourcés apportent :

· Un grand confort thermique, notamment en été ;

· Une meilleure qualité de l’air ;

· De bonnes performances acoustiques.


Des températures plus stables à travers les saisons


Le Ministère de la Cohésion des territoires plébiscite notamment le bon « déphasage thermique » de ces matériaux. Mais qu’est-ce que cela signifie dans l’habitat au quotidien ? Reprenons l’exemple proposé par Claude Lefrançois, alias Papy Claude, mettant en miroir la laine de verre, d’origine minérale, et la laine de bois, d’origine végétale. Une laine de verre performante offre un déphasage de 5 à 6 heures. Ainsi, en été, les calories pointeront le bout de leur nez dès le milieu de l’après-midi. Avec une laine de bois, le temps de déphasage passe du simple au double ! Les premières calories auront ainsi terminé leur traversée plus de 12 heures plus tard, soit en fin de soirée. Cela tombe bien, c’est le moment optimal pour aérer son intérieur et bénéficier de la fraîcheur nocturne tant attendue ! L’impact du déphasage reste néanmoins à nuancer au regard d’autres critères tels que l’épaisseur à poser ou la conductivité thermique du matériau.

« Depuis 2018, nous n’utilisons que des matériaux biosourcés lors de nos chantiers d’isolation. Si bien, que pour certains clients, ayant eu le projet de climatiser leur logement, nous avons pu grâce aux matériaux biosourcés, réduire considérablement la température intérieure en été, sans utiliser d’appareil de climatisation artificielle », précise Olivier Jeanson Président chez Planète Ener-J, 1er Artisan Spécialisé en Rénovation Énergétique Biosourcée.


Qualité de vie : un air plus sain chez soi



Autre avantage des matériaux biosourcés : leur nature hygroscopique. C’est-à-dire leur capacité à absorber et à restituer la vapeur d’eau au sein du logement. Un phénomène qui joue en faveur d’une meilleure performance énergétique de l’habitat. La régulation de l’humidité participe également à la qualité de l’air ambiant. Ce dernier critère connaît lui aussi un regain de popularité, alors que les études sur la pollution intérieure se multiplient. Le bureau d’étude thermique et de qualité de l’air Oxivi, partenaire de Planète Ener-J, rappelle que l’air intérieur est 8 fois plus pollué que notre environnement extérieur, exposant les occupants à plus 900 substances chimiques. Quant à la réduction des pollutions sonores, nombre de ces matériaux sont également de bons isolants acoustiques. C’est notamment le cas de la fibre de bois ou du chanvre.


Matériaux alliés de la transition écologique et du bâtiment durable


Les matériaux biosourcés affichent généralement un meilleur bilan carbone que leurs concurrents minéraux et pétrochimique. La raison ? Une moindre consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre réduites aux différentes étapes du cycle de vie :

· Culture : le plus souvent locale et ou issus de valorisation des déchets ;

· Transformation : des processus peu gourmands en énergie fossile ;

· Approvisionnement : moindres émissions carbonées dans le cadre de culture locales ;

· Utilisation : stockage du carbone (incorporé lors de la photosynthèse) ;

· Fin de vie : ces matériaux sont biodégradables, un vrai plus pour la gestion des déchets du bâtiment.

À noter : sur la question de l’impact environnemental, tous les produits ne se valent pas ! La proportion de matières végétale ou animale présente dans le produit final, ou encore son lieu de production par rapport au lieu d’utilisation, font partie des caractéristiques à surveiller. Retrouvez l’émission des Clés de Rénovation, sur La Maison Écologique, pour en savoir plus sur l’empreinte écologique des matériaux biosourcés.




Par ailleurs, nombre de ces matériaux sont des « co-produits ». Par exemple, la paille utilisée en construction est un co-produit agricole. Leur expansion signifie aussi des revenus supplémentaires pour ces filières locales et ces activités non délocalisables.

Alors que la part des matériaux biosourcés dans les actions d’isolation atteint déjà environ 10 %*, elle ne pourra qu’être encouragée à la faveur des réglementations actuelles et à venir. La Loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) de 2015 mettait déjà en avant leur utilisation qui « concourt significativement au stockage de carbone atmosphérique et la préservation des ressources naturelles ». En 2018, la loi Elan, apportait des exigences en termes de qualité de l’air, de stockage du carbone et de quantité de matériaux issus du renouvelable et du recyclage. La RE 2020, relative au bâtiment neuf, poursuit ce chemin faisant la part belle aux matériaux à forte propriété isolante et à faible empreinte énergétique. L’avenir semble bien tout tracé pour le biosourcé !



Corinne Garnier


*10 % du marché de l’isolation en 2016, selon les données communiquées par l’Ademe.

87 vues
DÉCOUVREZ LES SOLUTIONS DE PLANETE ENER-J 
POUR TOUS TRAVAUX DE RENOVATION ECOLOGIQUE
REALISEZ VOS ETUDES THERMIQUES ET QUALITE DE L'AIR AVEC OXIVI 

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2020 par Planète Ener-J & Oxivi. Créé avec Wix.com